Trois ans après Maluya rocco, c'est un Phil DEVAïL toujours aussi épris de diversité qui nous propose de découvrir son nouvel EP, « Pour tous les Hommes ». On l'avait compris, l'homme fait fi de toute étiquette, alors sa créativité, il l'exprime aussi bien dans un rock pur et dur (laisse moi ton soleil) que dans des ballades intimistes (Au plus haut), du hip-hop (Pour tous les Hommes) ou des sonorités world. Sa musique est pleine de reliefs, très riche en nuances, à la hauteur de ses textes toujours sur le fil du rasoir, entre douceur et noirceur : Vieux Pa, Plus personne dedans, Chaque pas... Son interprétation est intense et quand il met en musique le texte de Jehan-Rictus tiré des Soliloques du pauvre, Espoir, on est transportés dans une autre époque qui nous rappelle que de tout temps, les rêves ont toujours été les mêmes. Un instrumental transcendant, PTLH, clôture l'EP. Et là, on reprend enfin son souffle. Bravo Monsieur !

Sandrine Palinckx Francofans - nov 2017

Son troisième disque bouscule à nouveau l'étiquette chanson française. On sent en effet que le bonhomme est allé fureter du côté du vieux blues et d'un certain rock américain où la guitare se taille la part du lion. On y perçoit même quelques réminiscences exotiques ici ou là, mais on surprend également parfois des fantômes plus torturés habituellement planqués dans le cabaret des Bizarreries de Tom Waits...

Jérome Kalcha Simonneau - Chabada 2018

  • Facebook Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now